Accueil

Après le "Plus loin, plus haut, plus fort" de Pierre de Coubertin premier organisateur des jeux olympiques moderne, au 20e siècle, les sportifs devront-ils un jour se contenter d'un modeste "Aussi loin, aussi haut, aussi fort"?

En effet, selon une étude scientifique de l'IRMES (Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport. ),d'ici 2027, soit une génération de sportifs, la moitié des records du monde ne seront plus améliorable de façon significative. Les scientifiques de cet institut ont analysé l'ensemble des 3263 records du monde établi entre 1896 et 2008 dans 5 disciplines différentes (athlétisme, natation, cyclisme, patinage de vitesse et haltérophilie). Ils sont alors arrivés a la conclusion: la totalité des records tendraient vers leurs limites absolues vers 2060. Nous pourrions nous demander jusqu'a quel point peut-on repousser les limites de notre organisme pour battre encore et toujours des records mondiaux?

Pour cela, nous nous pencherons tout d'abord sur le fonctionement de l'organisme lors de l'effort avant de nous intéresser aux méthodes utilisées afin d'améliorer les performances .

 

 

Vous êtes le 37259ème visiteur
Réalisé par Pierre-Emmanuel Prou, Clément Robert et Alexandre Corsiglia dans le cadre des TPE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×