La fatigue

 

                                                       La fatigue

L'effort musculaire est souvent mis en relation avec la fatigue.

En effet, l'effort musculaire entraîne :

-une utilisation accrue de glycogène (sucre complexe), qui peut susciter un état d'hypoglycémie (baisse du glucose dans le sang). 

-une consommation accrue de lipides, qui conduit à l'accumulation de produits de dégradation, les corps cétoniques.

-une perte importante d'eau et d'électrolytes (sels minéraux) par la sueur, entraînant une forte baisse du volume sanguin . 

 -des lésions microscopiques des fibres musculaires.

La fatigue est le résultat de tous ces phénomènes, en particulier dans les efforts de longue durée.

Nous allons donc nous pencher sur les caractéristiques de la fatigues dans les deux disciplines que nous avons étudiés auparavant.

Dans les efforts de courte durée tels que le 100 metres en natation ainsi que le 100 metres en athletisme, ces disciplines  font intervenir surtout la voie anaérobie, l'origine de la fatigue serait différente. Elle serait due à l'accumulation d'acide lactique dans les fibres, ce qui ralentirait la glycolyse et donc la production d'ATP. Cette accumulation d'acide lactique pourrait être à l'origine de crampes, de sensations de fatigue.

 Cependant la fatigue  pourrait être due aussi à l'accumulation d'ammoniaque, issue de la dégradation des protéines ou encore à l'accumulation de produits de dégradation de l'ATP (adénosine triphosphate) qui est une moléculé utilisée chez tous les organismes vivants pour fournir de l'énergie aux réactions chimiques.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Réalisé par Pierre-Emmanuel Prou, Clément Robert et Alexandre Corsiglia dans le cadre des TPE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site